job-en-ligne

job-en-ligne

Le Crédit Solidaire outil pour le financement

 

 Le Crédit Solidaire

 

Aujourd’hui, près de trois milliards d’êtres humains vivent avec moins de 2$ par jour, un milliard avec moins de 1$ par jour. Plus de 80% de la population mondiale n’a pas accès aux services financiers et 90% n’a pas accès au crédit. Le microcrédit est une pratique millénaire qui remonte aux temps des Babyloniens. Elle a connu un essor considérable depuis les années 70 sous l’impulsion de Muhammad Yunus, un économiste bangladeshi qui a obtenu le prix Nobel de la paix en 2006.

Le concept n’est pas neuf en Europe : c’est en 2005 au Royaume-Uni que la première société de prêts entre particuliers a vu le jour. Le principe est de mettre en relation des emprunteurs porteurs de projets avec des prêteurs qui préféraient contrôler leur placement plutôt que donner leur argent à une banque. En France, ce modèle est en train de se développer ; en autre du fait de la crise et la dégradation de l’image des banques.

 

                                            

 

Ces prêts solidaires sont souvent sans taux d'intérêt ou à un taux de moins de 2%. Cette démarche relève de la beauté du geste et non de la spéculation pour les investisseurs. Toutefois, ils ont un petit avantage fiscal. En contrepartie, l’entreprise qui met en relation les investisseurs et les porteurs de projets prélève un pourcentage sur les sommes collectées.

 

 

                                            

 

 

Depuis 2002, l'épargne solidaire a ainsi permis de :

ü  Créer ou consolider 201 000 emplois non délocalisables.

ü   Soutenir et accompagner 82 700 entreprises.

ü  Loger ou reloger 33 500 personnes.

ü  Financer 1 000 projets de solidarité internationale.

ü  Produire des énergies renouvelables et développer des projets l'agriculture biologique.

 

 

 

 

 

 

 



17/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 728 autres membres