job-en-ligne

job-en-ligne

Quel avenir pour la télé-alarme, téléassistance et vidéosurveillance.

 

 

Le vieillissement de la population est une réalité désormais prise en compte dans le cadre des politiques publiques. Aujourd’hui les études le montrent, la France vieillit certes à un rythme élevé (1 français/4 a plus de 60 ans ce jour, en 2030 ce sera 1 Français/3), mais elle vieillit en bonne santé. D'où l'importance du secteur de la télé-alarme et vidéosurveillance qui vont se développer dans les années à venir.

 

Pourquoi la videosurveillance va se développer ?

 

En effet, l’âge moyen des personnes âgées sans incapacité est de 68 ans pour les hommes et de 69 ans et 8 mois pour les femmes, selon l’étude  de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale(Inserm).Le contexte de réduction des dépenses de santé favorise le maintien à domicile des personnes âgées.

 

La courbe démographique en France est favorable : l’augmentation de la durée de vie moyenne en même temps que la différence entre les hommes et les femmes par rapport à cette donnée, promettent une explosion de la population de personnes âgées isolées dans les années à venir.

 

Source : Insee, bilan démographique et Insee, projections de population 2005-2050

 

La vidéosurveillance pour lutter contre les intrusions chez les particuliers et entreprise, téléassistance et télé-alarme pour le maintien et surveillance des personnes âgées (que nous deviendrons tous d’ailleurs !) est bien une réalité du besoin de notre société.

 

 

Cette tendance est lourde et garantit une croissance forte de ce marché, avant une extension éventuelle des services associés. Les plus de 80 ans, qui représentent aujourd’hui  3 millions de personnes  soit 5% de la population totale. 

 

Le marché représente de la vidéo surveillance actuellement 400 000 bénéficiaires en France  et devrait quadrupler dans les 5 ans qui viennent.

 

 

 

 

Au cœur de la téléassistance, il y a le médaillon qui, d’un geste manuel, permet d’entrer en contact avec « l’assisteur ». Ce service a 30 ans. Il va un peu évoluer car dans les années à venir, il pourrait être associé à une tablette électronique au domicile de la personne.

 

 

Cette tablette, avec des menus tactiles, permettrait la visiophonie mais aussi la distribution d’une gamme de services étendus. En plus du confort de la prestation, on gagnera en convivialité. Et on ira vers la conciergerie électronique.

 

 

      

                                

 

Taux de pénétration de la téléassistance chez les plus de 65 ans

 

Source : US Census Bureau, Banque Mondiale, OMS, Tunstall Healthcare Group

 

La camera surveillance

 

L'ONDRP note une hausse des cambriolages en 2012 : + 8.8 %. Selon l'ONDRP  346.987 cambriolages ont été perpétrés entre décembre 2011 et novembre 2012 soit une hausse de 8.2 % des cambriolages de résidences principales soit + 16 248 faits constatés en comparaison à la même période de l'année précédente.

 

 Il se produit un cambriolage toute les 1,5 minute en France, soit près de 985 cambriolages par jour (323 000 en 2011 et 359 500 en 2012) ; ce qui a dopé le business de la caméra de surveillance et de l'alarme et des portes blindées.  Le nombre de cambriolages est en hausse constante : sur les 6 prochaines années un Français a 1 chance sur 10 de se faire cambrioler.

 

Cette statistique ne tient pas compte des tentatives ou cambriolages non déclarés (estimés à 20 % des cambriolages avec vols et à plus de 69 % pour les tentatives) ni les taux de criminalité particulières de certains départements.

 

Les cibles préférées des malfrats : les habitations de particuliers. Ainsi, près de 180 000 appartements où maisons ont été visités l'année passée. Mais le phénomène le plus inquiétant, c'est l'explosion des homejackings (vols violents commis alors que les gens sont chez eux). La répression s'organise pour contrer ce fléau. Cette situation génère un business grandissant de la sécurité et de réelles opportunités.

 

D'après les sources du ministère de l'intérieur et selon l'enquête TNS-SOFRES observatoire de la sécurité ASSA ABLOY ; 54% des Français se trouvent moins en sécurité par rapport aux dix dernières années et l'alarme est jugée comme étant le système de dissuasion le plus efficace. L'alarme intrusion est donc une solution préférentielle.

 

 

La mise en place de standards d’interopérabilité commence à porter ses fruits. Des produits compatibles « Onvif » (Open Network Video interface Forum) ou « PSIA » (Physical Security Interoperability Alliance) arrivent sur le marché et deviennent plus facilement interconnectables. La normalisation européenne est maintenant portée au niveau international à la CEI et contribue à la stabilisation des standards.

Les performances des réseaux de communication sont très favorables. Les caméras haute définition et méga-pixels se multiplient, ce qui génère des images de grande qualité, en conséquence une meilleure utilisation et un meilleur bénéfice pour les utilisateurs.

 

Dans un futur proche, le développement des algorithmes d’analyses d’images conduira à une image en 3D. Cette avancée donnera une troisième dimension à l’analyse d’objets pour en améliorer l’utilisation et la valeur ajoutée dans la gestion des systèmes interconnectés.

La vidéosurveillance devient un outil de gestion sécuritaire, son futur est lié à sa capacité d’intégration aux autres systèmes de sécurité des bâtiments, tels que le contrôle d’accès ou la détection d’intrusion.

 

 

Cet article vous a plu ? Dans ce cas, n'hésitez surtout pas à le partager !

 



18/05/2013
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 747 autres membres