job-en-ligne

job-en-ligne

Création d'un Centre de Méthanisation

                                                                      

 

Centre de Méthanisation

 

Dans un contexte de hausse continue des dépenses consacrées à la gestion des déchets, la connaissance fine des coûts constitue un élément d’aide à la décision incontournable pour les décideurs locaux en termes de contrôle des dépenses, d’optimisation du service, d’évaluation prévisionnelle des coûts ou encore de communication auprès des élus et administrés.

Le gisement national de déchets verts des ménages s'élève à 4.5 millions de tonnes/an, soit en moyenne 75 kg/hab./an (source Ministère de l'Aménagement du Territoire et de l'Environnement - 1999). Face à ce constat, il est intéressant de valoriser les déchets verts et créer de la richesse.

 

Qu’est-ce que la méthanisation ?

 

La méthanisation est un procédé biologique permettant de valoriser des matières organiques en produisant une énergie renouvelable, de la chaleur et un digestat  (résidu de traitement) utilisé comme fertilisant naturel.

 

En l’absence d’oxygène (digestion anaérobie), la matière organique est dégradée partiellement par l’action combinée de plusieurs types de micro-organismes. Une suite de réactions biologiques conduit à la formation de biogaz – composé majoritairement de méthane – et d’un digestat. Le biogaz est ensuite valorisé en électricité et en chaleur, le digestat est épandu comme engrais de ferme. Les bactéries réalisant ces réactions se trouvent à l’état naturel dans les lisiers, il n’est donc pas nécessaire d’en ajouter, elles se développent naturellement dans un milieu sans oxygène.

 

 

 

 

Une unité de méthanisation agricole fonctionne avec un taux de disponibilité de 90% à 8000 heures par an (contre 1500 heures/an en moyenne pour une centrale photovoltaïque). Contrairement au solaire ou à l’éolien, la production de biogaz se fait en continue 24H/24.

 

 

Les avantages de la méthanisation agricole :

 

La méthanisation agricole est un processus qui s’intègre parfaitement aux activités agricoles et industrielles, en s’appuyant sur des déchets agricoles existants (fumier, lisier, fientes, cultures d’hiver…). Les avantages sont nombreux pour l’exploitant agricole comme pour les actionnaires de l’unité de méthanisation agricole :

 

-   Une activité rentable en soi (rachat de l’électricité produite par EDF avec garantie du prix de revente sur 15 ans)

-   Une réduction des gaz à effet de serre (lié à l’épandage direct des déjections animales) qui sont captés par la méthanisation

-   La production d’énergie renouvelable : électricité, chaleur et engrais (compense la diminution inexorable des énergies fossiles)

-   Une diminution de la pollution des sols et de l’eau, à l’origine des algues vertes grâce à l’utilisation du digestat (engrais naturel résiduel de la méthanisation agricole) qui remplace les engrais chimiques

-   Pour les agriculteurs : un complément de revenu et un atout sociétal et territorial (activité non délocalisable)

-   Pour les industriels et les agriculteurs : une vraie solution, non spéculative, pour le traitement des déchets agricoles

 

Un marché porteur :

 

Bien que fondé sur des technologies et des procédés éprouvés, le potentiel du marché français reste entier, comme le démontre la comparaison avec l’Allemagne ci-dessous (source : ADEME, Ministère de l’Agriculture) :

 

 

Le potentiel est de plusieurs milliers d’unités en France. En effet, depuis mai 2011 :

 

  Démarche administrative simplifiée

  Hausse du tarif de rachat de l’énergie produit par la méthanisation agricole

  Baisse constante du tarif photovoltaïque

 

 

 

 

 



23/05/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 752 autres membres